Le plastique, c’est quoi ?

Le plastique, c’est quoi ?

Le mot plastique vient du grec ancien, plus exactement du verbe plássein qui signifie « mouler, former ».

Le plastique est essentiellement issu de pétrole. Il est obtenu par distillation du naphta qui est lui-même un produit du raffinage du pétrole.

 

Quelle est son histoire ?

Les plastiques naturels étaient connus depuis des siècles. Par exemple, les Égyptiens de l’Antiquité utilisaient des colles à base de résine. Mais les procédés de fabrication étaient onéreux et rendaient ces plastiques prohibitifs.

C’est vers la fin du XIXe  siècle, avec la mise au point de plastiques synthétiques, que son utilisation s’est développée. Aujourd’hui, de très nombreux objets usuels du quotidien – à la maison et au travail – sont fabriqués avec du plastique.

 

Quelles sont les caractéristiques du plastique ?

Le plastique synthétique est une matière étonnante. Il est léger et  peut être façonné en toutes les formes et pour de multiples usages.

Il existe différents types de plastique marqués par un code allant de 1 à 7 :

• 1 – Le PET : se trouve dans les bouteilles d’eau, les sacs de cuisson. Ces plastiques peuvent faire migrer des substances dans les aliments, surtout quand le plastique est chaud.

• 2 – Le PEHD : il se trouve dans les bouteilles de lait, les conteneurs rigides. Il aurait  une bonne compatibilité alimentaire.

• 3 – Le PVC : il contient des substances très toxiques comme le DEHA et le célèbre bisphénol A (BPA)

• 4 – Le PEBD : on le trouve dans les sacs de supermarché, de congélation, couverts jetables. Ce plastique ne fait pas migrer des substances vers les aliments.

• 5 – Le PP : il se trouve dans les aliments industriels surgelés, les bouchons de bouteille, les gourdes. Au fur et à mesure de l’utilisation, ce plastique dégage des substances qui migrent vers les aliments.

• 6 – Le PS : gobelets, emballages des produits laitiers. Il dégage une substance cancérigène quand il est chaud.

• 7 – Les autres plastiques : on trouve dans cette catégorie le polycarbonate qui dégage du bisphénol A.

 

En quoi le plastique est-il un problème ?

Le problème du plastique, c’est… En fait, le plastique a deux problèmes.

Le premier, c’est qu’il est si facile à produire et à manipuler, et qu’il est si léger et costaud, qu’on l’utilise à toutes les sauces. Comme en plus, il est très bon marché, contrairement au bois, aux métaux, au verre, on peut l’utiliser à foison. En cette troisième décennie du XXIe siècle, des millions de tonnes de plastique, le plus souvent des objets à usage unique, sont jetés chaque année.

Le deuxième problème, c’est que, une fois jeté, il ne s’en va pas. Il ne se décompose pas, ou bien très, très lentement, et pollue les espaces où il se répand. A tel point qu’aujourd’hui, malgré ses qualités indéniables – dans la médecine notamment –, le plastique menace d’étouffer les sols, les cours d’eau et les océans dont nous dépendons pour vivre.

→ Découvrez pourquoi le plastique est dangereux pour la faunedangereux pour la santé et dangereux pour l’environnement.

ll existe des alternatives pratiques et sûres, comme le bois, les tissus naturel, le lin, la laine ou la bagasse, ainsi que de nouveaux matériaux dont nous vous  parlerons dans la rubrique connaissances et à l’aide de notre lettre d’information. Et bien d’autres, qui nous permettent de nous passer des plastiques, en particulier pour les usages du quotidien, à la maison et au travail.

 

Sources 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Polymérisation

https://www.maxicours.com/se/cours/caracteristiques-d-un-materiau-plastique/

https://www.lumni.fr/video/qu-est-ce-que-le-plastique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Matière_plastique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Matière_plastique#Bilan_écologique

Il existe des plastiques naturels avec des propriétés particulières.

Ici nous parlons des plastiques issus du raffinage du pétrole, c’est la distillation du pétrole qui permet d’obtenir la matière de base du plastique synthétique, le naphta, liquide composé de molécules de 5 ou 6 atomes de carbones liés avec des atomes d’hydrogène (hydrocarbures).

Il se condense entre 40 et 180°C.

Avant d’être utilisée, cette matière de base doit subir une opération dite de craquage.

Sous l’effet d’un chauffage important (800°C) puis d’un refroidissement brutal à 400°C, les grosses molécules d’hydrocarbure qui constituent le naphta sont fragmentées en molécules plus petites.

Une fois ces petites molécules d’hydrocarbure obtenues (dites monomères) une nouvelle opération consiste à les réassembler comme on le souhaite.

Cette opération est dite d’addition (pour les chaînes de même monomères) ou de condensation (pour les chaînes de monomères différents. C’est la polymérisation.

À la sortie de la raffinerie, les polymères produits se présentent sous forme de granulés, de liquides ou encore de poudres.

Les différents matériaux plastiques que nous utilisons sont obtenus grâces à ces polymères auxquels on ajoute des additifs ou des adjuvants. Ce sont ces additifs qui sont souvent à la source de la toxicité des plastiques.

Ces plastiques sont ensuite mis en forme par moulage, par extrusion, par injection ou encore par thermoformage.

Stop Plastique c’est…

la recherche minutieuse de produits sains et durables, fabriqués localement et réunis dans une boutique en ligne pour vous aider à réduire votre consommation de plastique au quotidien.

Aller à la boutique

Mais c’est aussi

une plateforme d’informations sur le plastique et ses alternatives développée en collaboration avec nos partenaires et associations engagées pour une société respectueuse de l’humain et de la nature.

En savoir plus
Tenez-vous informés de nos dernières actualités en vous inscrivant à notre info-lettre  ici :