Recyclage des plastiques, entre illusion et mensonge

granulé plastique

Recycler veut dire transformer un produit en quelque chose d’autre de même qualité comme cela est possible avec l’aluminium ou le verre.

Pour le plastique qui ne permet que la fabrication de produits de moindre qualité, il s’agit de décyclage.

Il n’existe pas de recyclage de matière plastique sans ajout d’une bonne part de matière vierge au produit recyclé, pour obtenir un produit de qualité satisfaisante telle qu’exigée pour les utilisation alimentaires.

Dans tous les cas, le plastique ne peut être recyclé que quelques fois avant de devenir définitivement un déchet.

Nous devons ouvrir les yeux et changer l’idée que l’on se fait du recyclage, ce n’est pas un acte vertueux, mais un acte commercial dont le but est la maximisation des profits.

L’industrie du recyclage est basée sur un marché comme un autre et les intervenants de cette (ces) filière (s) ne sont actifs que sur les matières à recycler permettant de faire de l’argent.

Le recyclage en Suisse coûte cher et, le seuil de rentabilité ne pouvant être atteint pour nombre de ces matières, rares sont ceux qui veulent investir dans les infrastructures nécessaires au traitement de ces produits sauf pour le PET et le PP.

La nature même des plastiques rend le recyclage de ceux-ci techniquement mais surtout économiquement impossible. Il existe une multitude de résines de plastique différentes et il faudrait, pour les recycler correctement, autant de processus qu’il existe de résines. C’est pour cela que seuls quelque genres de plastiques sont recyclés, et là encore, dans une faible proportion.

Seuls le polyéthylène (PET) et le polypropylène (PP) sont recyclés, le polyester ou le nylon et tous les autres, qu’on retrouve dans nos vêtements par exemple, ne sont pas recyclables du tout.

Selon la Commission européenne les déchets domestiques issus de nos achats sont collectés à hauteur de 30%, les 70% restant finissent irrémédiablement dans la nature. Et des 30% collectés, seule une petite partie est recyclée.(*)

Bien que la Suisse montre l’un des taux de collecte de bouteilles de PET, qui s’élève à plus de 80 %, le plus élevé au monde (PET Recycling Switzerland), cela ne représente qu’une faible proportion des déchets plastiques, actuellement estimés à 100 kg par habitant et par an. La plus grande partie (75 %) est encore brûlée dans les incinérateurs de déchets (BAFU et Swiss Info).

Par ailleurs, la Suisse exporte une partie des déchets plastiques qu’elle engendre vers les pays voisins et ceux-ci voyagent pour une partie jusqu’à des pays lointains. La traçabilité est inexistante ou tout au moins difficile à réaliser (**).

Une fois sortis du territoire suisse ces déchets sont considérés, statistiquement, comme produits recyclés…….pourtant, dans ces lointaines contrées ils finissent par être brûlés à ciel ouvert libérant leurs toxiques dévastateurs pour les humains et leur environnement.

On peut déduire de tout cela que :

  • si le recyclage du plastique est une bonne chose et doit être fait autant que possible seule une infime partie du plastique peut l’être, il n’est pas la solution
  • recyclé qu’un nombre de fois limité, le plastique fini toujours pas être un déchet brûlé dans le meilleur des cas ou dans la nature à polluer sols et mers
  • le meilleur plastique est celui que nous n’utilisons pas

Le monde est inondé de plastique, bien qu’il soit louable d’éponger l’inondation avec une serpillère trouée (recyclage) il serait sans doute mieux de fermer le robinet !(***)

 

Diverses sources :

(*) https://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20181212STO21610/dechets-plastiques-et-recyclage-dans-l-ue-faits-et-chiffres

(**) https://lecourrier.ch/2019/08/11/le-flou-regne-sur-les-dechets-exportes/

(***)Nathalie Gontard – “Plastique – Le grand emballement”

http://www.planete-durable.com/le-recyclage-des-dechets-plastiques-comment-ca-fonctionne/

https://www.bag-affair.fr/mensonge-du-recycling/

https://blog.sinplastico.com/fr/le-recyclage-du-plastique-nexiste-pas/

https://circularhub.ch/fr/magazine/details/leconomie-circulaire-du-plastique-en-suisse/

https://www.ne.ch/autorites/DDTE/SENE/Documents/Elimination_dechets.pdf

https://www.letemps.ch/economie/gestion-dechets-nouvelle-chaine-valeurs

https://www.frc.ch/ces-plastiques-qui-gonflent-nos-poubelles/

https://www.ne.ch/autorites/DDTE/SENE/Documents/Elimination_dechets.pdf

 

Stop Plastique c’est…

la recherche minutieuse de produits sains et durables, fabriqués localement et réunis dans une boutique en ligne pour vous aider à réduire votre consommation de plastique au quotidien.

Aller à la boutique

Mais c’est aussi

une plateforme d’informations sur le plastique et ses alternatives développée en collaboration avec nos partenaires et associations engagées pour une société respectueuse de l’humain et de la nature.

En savoir plus
Tenez-vous informés de nos dernières actualités en vous inscrivant à notre info-lettre  ici :